Un problème à plusieurs variables

Emprunt immobilier

 

Ce souci de polyvalence de tous les espaces a été également un moyen d’économiser sur les frais en évitant la multiplication des salles. Malgré cela, le cout prévisionnel sommaire de l’ensemble de ces travaux dépasse 1.900.000 € TTC.

 

Deux tiers, un tiers

Si vitale pour notre école, la construction à neuf de la cantine, des salles de classe, de motricité et des sanitaires est celle qui va peser le plus sur le bilan financier du projet.  C’est globalement un peu plus de 60% du prix total de l’estimation financière  qui va être utilisée pour raser un existant fragile et faire naître ce qui deviendra la charnière centrale de la nouvelle école Charles Péguy.

Classes mobiles
Sanitaires mobiles

A cette somme, il faut ajouter la location des bâtiments et sanitaires mobiles (type Algeco) pendant une année scolaire.

Un marché, deux souscripteurs

Pour permettre une mise en concurrence impartiale des entrepreneurs potentiels, un appel d’offre est mis en place. Cette procédure nous est imposée pour l’ensemble de la partie rénovation car le bâtiment appartient à la commune de Bouillargues. Cette dernière prend en charge les frais lui incombant par le biais du bail emphytéotique qui lie l’O.G.E.C. à la commune.

Avis appel doffres

Cependant, nous avons décidé de procéder à cette démarche pour l’ensemble des travaux, nous offrant la possibilité de choisir les meilleures prestations aux meilleurs prix. Les différentes phases et lots ainsi proposés à la concurrence ont fait baisser le coût global estimé des travaux à 1.500.000 € TTC (prix estimé n’incluant pas la location des bâtiments et sanitaires provisoires).

Un emprunt

Si les finances de l’O.G.E.C. Charles Péguy sont saines, le coût de tels travaux reste largement supérieur à ce qu’une petite école peut supporter et ce malgré la participation de la commune.

EpargneL’école Charles Péguy est un des établissements privés sous contrat dont les cotisations étaient  les moins chères de la région Languedoc Roussillon à la rentrée 2014. Cependant, la bonne gestion permet à l’O.G.E.C. de couvrir les frais de fonctionnement et les salaires du personnel. Une augmentation des participations des familles est prévue pour la rentrée 2015 afin d’aider à l’effort des travaux.

Mais ni la hausse de la participation des familles, ni la gestion « en bon père de famille » ne permet à l’école Charles Péguy de faire face au coût des travaux. L’O.G.E.C. a donc démarché des établissements bancaires afin d’obtenir un prêt, permettant le financement du projet. Ce sont donc environ 650.000 € qui seront avancés à notre école pour mener à bien le projet.

Un reste à payer d’environ un quart de la somme

OPENConcrètement, cette somme et celle prise en charge par la commune de Bouillargues ne permettent pas de faire les travaux dont la survie de l’école dépend. Aujourd’hui, notre école est vouée à la fermeture car nous sommes dans l’incapacité de payer l’intégralité des factures et donc de faire les travaux obligatoires.

C’est pourquoi, nous nous sommes associés à la Fondation Saint Matthieu. Reconnue d’utilité publique, la F.S.M. a pour vocation d’aider financièrement les établissements catholiques à mener à bout leurs projets. Habilitée à recevoir des donations et des legs non affectés(1), elle prête des fonds aux établissements qui la sollicitent.

CLOSEDMais la Fondation Saint Matthieu a également pour vocation de recevoir des dons affectés(2) issus de dons spontanés ou de campagnes d’appels à dons. Elle est habilitée à délivrer des reçus fiscaux permettant aux donateurs de déduire de leurs impôts une grande partie de leurs dons.

L’argent ainsi récolté à l’ordre de la F.S.M. est reversé à l’école Charles Péguy, nous permettant grâce à vous, de réaliser les travaux et ainsi éviter la fermeture de notre établissement.


 

Index

(1) Le donateur n’a pas désigné d’établissement pour l’affectation de son don.
(2) Le donateur stipule l’établissement à qui il souhaite destiner son don.

Haut de page