Charles Péguy, la vie

Du stylo au stylet

Devant l’évolution constante des ressources numériques, connues et reconnues par l’EN(1), permettant diversité et adaptations pédagogiques, les enseignants de l’école Charles Péguy ont souhaité s’initier aux nouvelles technologies et techniques d’enseignement. Ceci dans le but de mettre à profit les milliers de ressources pédagogiques numériques disponibles sur les plateformes dédiées (ex : CRDP(2), …).

La multitude de documents, de vidéos, d'applications, … disponibles sur le web permettent de traiter les notions fondamentales du programme de l’école primaire et de favoriser la compréhension de tous les sujets grâce à des supports adaptés à toutes les intelligences.

Différencier et personnaliser les apprentissages de tous les élèves à besoin éducatifs particuliers est également une des possibilités offertes par l’utilisation de matériel numérique.

Tablette                            Tbi

Grâce à l’Apel, l’école s’est équipée d’outils numériques depuis 5 ans, non pour répondre à une attente « commerciale » mais bel et bien pour permettre à chaque enfant d’évoluer et d’acquérir les apprentissages à son rythme.

L’adaptation plus fine des supports pédagogiques rend l’outil informatique incontournable. Le numérique n’est pas une solution en soi mais agit en complémentarité avec les entrées et outils pédagogiques construits par les enseignants, notamment les ateliers type Montessori. 

Schema TICE Charles Peguy

De l’école unique à l’élève unique

Le système éducatif français a traditionnellement adapté ses programmes et pédagogies à l’évolution des connaissances, des technologies et de la pédopsychologie de masse. L’évolution permanente de la recherche a permis une régulation  régulière des courants pédagogiques et des programmes. Une école pour tous, mais une école unique, qui ne laisse que peu de possibilités aux élèves à besoins éducatifs particuliers. Qu’ils soient dys, hyperactifs, porteurs de handicaps ou précoces, le système unique demande aux élèves de s’adapter, de faire l’effort de gommer leurs différences pour suivre le groupe. Si certains s’en sortent, ce sont des fossés qui sont créés pouvant entrainer retards, décrochages et échecs scolaires.

Depuis de nombreuses années, l’équipe éducative a décidé d’inverser le processus, modulant les apprentissages autour de la ligne directrice du programme imposé par l’EN. Plusieurs enseignants ont suivi des formations dispensées par l’I.S.F.E.C.(3) de Montpellier et de Marseille, et ont été amenés à revisiter l’ensemble de leurs pratiques pédagogiques. Par conséquent, ils ont personnalisé les apprentissages, afin de permettre à chaque enfant d’exploiter toutes ses capacités cognitives et de progresser à son rythme.

C’est ainsi que les enseignants ont repensé leurs pratiques pédagogiques pour s’adapter à chaque intelligence et proposer ainsi à tous les enfants la possibilité d’apprendre, quel que soit son besoin particulier. Sont ainsi proposés :

  • des supports pré imprimés ou numériques pour les élèves porteurs de difficultés praxiques ou graphiques ;
  • des supports visuels pour les élèves porteurs de handicaps auditifs ou de dyslexie ;
  • des plans de travails permettant à chacun de valider ses compétences à son rythme ;
  • autant d’adaptation qu’il y a d’élèves différents.

CLIS DYS

L’énorme travail fourni par les enseignants pour s’adapter aux élèves a été reconnu et récompensé à la rentrée 2014 par l’ouverture d’une CLIS DYS. Cette classe, d’une capacité maximale de 12 élèves est composée exclusivement d’élèves porteurs de DYS.

Dans une perspective d'inclusion, on considère que c’est prioritairement à l’école de s’adapter pour prendre en compte la diversité des élèves, c’est-à-dire de s’engager dans une évolution des pratiques d’accueil et d’enseignement, pour permettre à tous les élèves d’apprendre.

Son but n’est pas de les isoler dans une classe « à part » mais bien de leur permettre de développer des stratégies compensatoires, de dépasser leurs difficultés et de tisser des liens sociaux avec leurs camarades d’âge lors des temps d’inclusion dans des classes « ordinaires ».

Par exemple, il est proposé un travail individuel et adapté en mathématiques à un enfant dyscalculique alors que sur le restant de sa journée, il sera inclus dans sa classe de niveau. Ce sont donc les compétences et les difficultés de l’enfant qui guideront la construction de son emploi du temps personnel.

Après quelques mois seulement, ces élèves, généralement découragés et en échec, se retrouvent partiellement intégrés au groupe et ont comblé une grande partie de leurs lacunes

Une foi qui vit

Cette pédagogie d’apprentissage personnalisée, ludique et animée est aussi appliquée à la catéchèse. Les séances qui se déroulent sur une demi-journée par mois en moyenne, font elles aussi l’objet d’un projet. Et comme tout projet, des étapes sont prévues, étapes concrétisées lors des participations aux grandes célébrations chrétiennes.

Chaque enfant participe aux périodes de réflexions organisées lors des séances de catéchèse. Un véritable échange a lieu entre l’équipe éducative et les enfants. C’est aussi l’occasion de faire du chant, de la poésie ou des arts plastiques.

Célébration                           Célébration

Plusieurs célébrations sont organisées dans l’année, mais la plus attendue et haute en couleur est bien sûr celle de la crèche vivante. Les enfants mettent en scène la nativité devant l’autel de l’église Saint Félix de Bouillargues précédée par une procession dans les rues du village.

Une dynamique en cours mais pas que…

Cette énergie dans les apprentissages est toujours appliquée dans l’intérêt de l’enfant, en fonction des temps de concentration et de fatigue constatés pour chaque tranche d’âge. Chaque individu réagit également de manière différente en fonction de ses rythmes physiologiques, biologiques et cognitifs ainsi que de son état affectif. C’est ainsi que l’équipe éducative a constaté que les enfants qui restaient à la cantine sur le temps méridien étaient plus irritables et moins concentrés l’après-midi que leurs camarades qui déjeunaient à la maison. Les demi-pensionnaires manquaient du calme nécessaire à la décontraction psychologique permettant la concentration.

Des ateliers ludiques ont été mis en place sur le temps méridien. Ainsi, certains enseignants et parents d’élèves bénévoles, proposent aux enfants de faire du chant, des arts plastiques, de l’anglais du catéchisme ou du sport.

 Activités méridiennes

Facultatifs, ces moments permettent aux enfants de se libérer l’esprit lors d’un temps calme en pratiquant une activité créative. Un véritable bienfait a été constaté sur les élèves participant aux activités, tant sur la concentration, le calme que sur l’écoute.

Un service pour les enfants et les familles

Comme cité plus haut, certains enfants scolarisés à l’école Charles Péguy ont besoin d’une prise en charge de rééducation en orthophonie, ergothérapie, psychomotricité(4), … hebdomadaire à quotidienne. En accord avec les familles et les enseignants, les praticiens interviennent directement sur l’établissement.

Les journées des enfants ne sont plus rallongées après les cours, les intervenants sont en contact direct avec les enseignants, permettant aux premiers comme aux seconds d’adapter leur travail en fonction de l’évolution de la rééducation de chaque enfant.

Ces prises en charge au sein de l’établissement permettent des bénéfices considérables dans le suivi et les progrès des enfants. Les familles peuvent ainsi avoir des interlocuteurs qui travaillent ensemble toujours dans l’intérêt de l’enfant.

Le quotidien des familles s’en retrouve aussi allégé, permettant une réelle réduction des trajets et ainsi envisager la reprise d’une activité professionnelle pour certains parents.


Index

(1) Education Nationale
(2) Centre Régional de Documentation Pédagogique
(3) Institut Supérieur de de Formation de l’Enseignement Catholique
(4)L'orthophoniste prévient, repère et traite les troubles de la voix, de la parole et du langage chez les enfants et les adultes.
L’ergothérapeute aide les personnes souffrant d'un handicap à retrouver l'autonomie nécessaire à leur vie quotidienne, professionnelle et familiale.
Le psychomotricien s'occupe de traiter les troubles psychomoteurs et les retards de développement psychomoteur par l'intermédiaire de techniques de rééducation ou de thérapie.

 

Haut de page